is woocommerce :

AGRIcarrières a conclu, pour une 15e année, une entente de financement avec la direction régionale d’Emploi-Québec de Montréal  visant le recrutement de travailleurs agricoles pour répondre à des besoins de main-d’œuvre par le biais de son service Agrijob et des Centres d’emploi agricole (CEA) de Lanaudière, de la Montérégie et d’Outaouais-Laurentides. Cette entente s’échelonne du  1er juillet 2016 au 30 juin 2017.

Les principaux objectifs  de l’offre de service déposée par AGRIcarrières à cet égard  sont de:

  1. Recruter et présélectionner des candidats résidents de la région de Montréal aptes à travailler pour des postes de manœuvres et ouvriers agricoles sur une base permanente, saisonnière  et  occasionnelle;
  2. Appuyer des initiatives régionales visant la stabilisation des emplois et l’intégration de travailleurs en agriculture, notamment par la promotion et le recrutement;
  3. Établir et maintenir des contacts avec des organismes en employabilité afin de valoriser les emplois agricoles.

Encore une fois, AGRIcarrières se dit très satisfait de la confiance renouvelée par Emploi-Québec pour une nouvelle année souligne Pierre Lemieux, président d’AGRIcarrières.  Aujourd’hui, Agrijob demeure un service unique au milieu agricole et essentiel pour combler les besoins des employeurs agricoles de la région périphérique de Montréal. Il s’agit d’une importante option à considérer pour diversifier davantage ses bassins de recrutement, dans un contexte de rareté d’ouvriers disponibles et compétents renchéri, M. Lemieux.

Notons que, pour l’année 2014-2015, Agrijob a accueilli et informé 3 000 candidats intéressés par un emploi agricole lors de la période de recrutement et a inscrit 1 333 candidats présélectionnés et enregistrés dans sa  banque. Le placement par les CEA concernés s’est élevé à 30 444 jours-personnes transportés à partir des candidats d’Agrijob et une quarantaine de travailleurs ont été affectés à des postes saisonniers à plein temps de 14 semaines et plus.

Fait à noter! Le nombre de jours travaillés par les travailleurs les plus stables est passé de 33 jours-personnes transportés en 2014 à 35 en 2015.  Une hausse de 7 % du nombre de clients a aussi été observée, passant de 208 à 225 employeurs agricoles.