Ma ferme, mon monde souligne le travail d’entreprises agricoles qui ont pris la décision d’investir du temps et de l’énergie à la mise en place de bonnes pratiques en gestion des ressources humaines au sein de leur environnement de travail.

Ma ferme, mon monde raconte l’histoire d’employeurs agricoles inspirants qui ont :

  • déployé de bonnes idées en GRH dans leur entreprise;
  • décidé de cheminer vers de meilleures pratiques de GRH pour une meilleure efficacité;
  • développé des outils RH sur mesure pour leur entreprise;
  • mis en place des solutions RH transférables à d’autres fermes.

NOUVEAUTÉ*  Cette 16e édition  mettra en lumière l’évolution des pratiques RH des entreprises agricoles ayant déjà participé à au concours!

Finalistes régionaux 2022

Abitibi-Abitibi-Témiscamingue
L’éden rouge

Bas St-Laurent
Ferme Cybèle

Capitale-Nationale-Côte-Nord
Ferme l’Arc-en-ciel du paradis

Centre-du-Québec
Pinard et frères

Estrie
Verge Le Gros Pierre

Chaudière-Appalaches
Ferme DuBreton

Mauricie
Jardins bio Campanipol

Montérégie Est
Ferme La Bourrasque

Montérégie Ouest
Ferme coopérative Tourne-Sol

Gaspésie-Les îles
Pépinière Sargim

 

 

Découvrez les gagnants des éditions précédentes!

Concours Ma ferme, mon monde 2022

Fonctionnement

  1. À tour de rôle, les Centre d’emploi agricoles (CEA) sélectionnent un finaliste faisant partie de leur région administrative respective en soumettant un formulaire de candidature à AGRIcarrières.
  2. La Terre de chez nous publie sous forme de reportage la source d’inspiration en GRH de chacune des entreprises finalistes régionales. (mai à octobre)
  3. Les candidatures sont évaluées par un jury de sélection qui conservera 4 entreprises finalistes. Le jury sélectionnera le grand prix du jury et le mention spéciale sera déterminé par le public grâce à un votre coup de cœur!
  4. Le vote sera ouvert à la mi-novembre

Prix à gagner

Le grand prix du jury  : bourse de 2 000 $

Coup de cœur du public : bourse de 500 $

 

 

Ma ferme, mon monde est rendu possible grâce à la participation financière de la Commission des partenaires du marché du travail et à la contribution de La Terre de chez nous ainsi que l’Union des producteurs agricoles et son réseau des Centres d’emploi agricole.