• Réduire l’écart entre l’offre et la demande en main-d’œuvre pour mieux combler les besoins et postes offerts par les producteurs en priorisant l’usage de la main-d’œuvre locale et en utilisant, en complément, la main-d’œuvre étrangère;
  • Accroître le taux de rétention des travailleurs sur les fermes;
  • Convaincre les producteurs-employeurs de l’importance de la GRH; intégrer de nouvelles compétences auprès des producteurs-employeurs;
  • Favoriser l’adaptation de l’offre de formation de base en milieu scolaire et de l’offre de formation continue pour qu’elles répondent aux nouveaux besoins des producteurs et travailleurs agricoles;
  • Valoriser la profession de producteur agricole et ses métiers;
  • Positionner et faire reconnaître en matière de gestion des ressources humaines, le rôle et la contribution d’AGRIcarrières dans l’amélioration de la compétitivité, de la productivité et de la rentabilité des exploitations agricoles du Québec.