Longueuil, le 24 janvier 2018 – Les treize Collectifs régionaux en formation agricole (CRFA), par le biais du Plan de soutien en formation agricole (PSFA), publient les résultats de leurs actions en formation continue en agriculture pour l’année 2016-2017. Destinées aux producteurs, aux aspirants producteurs, à la relève et aux travailleurs agricoles, leurs formations ont rejoint 8 574 personnes, dont 35 % étaient des femmes. En comparaison avec l’an dernier, le nombre d’heures de formation diffusées est en croissance (11 100,5 heures), ainsi que le nombre de groupes (709 groupes). Il est digne de mention également que plus de 100 nouvelles formations ont été organisées cette année, partout au Québec!

Les coups de coeur reviennent encore à la thématique Acériculture et foresterie avec 2 857 participants et 2 365,5 heures diffusées. Suivent la production laitière (1 323 participants, 740,5 heures), la production végétale (732 participants, 479 heures), la transformation alimentaire (571 participants, 937 heures) et la production horticole (514 participants, 416 heures). Concernant les titres de cours spécifiques, la formation Santé et sécurité en abattage manuel des arbres (certifiée CNESST) arrive au premier rang des formations de courte durée avec 1 044 heures offertes à 479 participants, devant À Veaux marques, prêts, partez! (volets 1 et 2),  initiation à l’apiculture,Transformation des produits de l’érable et Utilisation sécuritaire des pesticides en milieu de travail.

Soulignons que la formation continue en agriculture est regroupée sous plus d’une vingtaine de thèmes et est diffusée en classe, à la ferme ou en ligne, avec du contenu théorique et intégrant souvent une partie pratique. À cet égard, cinq titres de cours ont été diffusés sur des plateformes en ligne.

Pour 2016-2017, les investissements directs en formation agricole ont été de 2 259 895 $. En moyenne, depuis les dix dernières années, ces investissements se maintiennent au-dessus des 2 millions de dollars. Ainsi, environ 40 % de ces montants sont déboursés par les participants eux-mêmes (944 622 $), alors qu’Emploi-Québec demeure régionalement le partenaire de première ligne, avec une implication financière cette année de 660 383 $. Ajoutons à cela l’aide financière provenant du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MÉES) de 477 624 $ et celle de différents autres partenaires pour 177 266 $.

Par ailleurs, rappelons que le travail des CRFA est rendu possible grâce à la contribution de la Commission des partenaires du marché du travail (CPMT), du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MÉES) et du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ) qui appuient financièrement le PSFA à la hauteur de 435 000 $ par année. Cette enveloppe est d’ailleurs confirmée pour les années 2017 à 2020.  L’Union des producteurs agricoles et AGRIcarrières en sont également les partenaires provinciaux, en raison de leur implication financière et leur contribution en nature, sans oublier l’implication des maisons d’enseignement, partout sur le territoire.

James Allen, président de la Table des présidents des CRFA, souligne : « L’esprit de concertation qui règne au sein de chacun des CRFA et l’expertise de leurs maîtres d’oeuvre sont les forces de notre réseau et sont au coeur de notre mission. » Le PSFA est l’outil privilégié du milieu agricole pour favoriser la concertation entre les acteurs régionaux touchés par la formation agricole, pour évaluer les besoins d’apprentissage et de développement des compétences des producteurs, de la relève et de la main-d’oeuvre agricole et pour répondre à ces besoins. De ce fait, le PSFA demeure le mécanisme le plus structurant en matière de formation continue. L’offre globale en formation continue se retrouve depuis peu sur le Portail U+, où plus de 1 500 visiteurs ont été rejoints au cours des 6 derniers mois.